Approche

Notre ambition : mettre les Sciences humaines au service de la réflexion stratégique et opérationnelle

Nos études ont pour but d’explorer les pratiques d’achat des consommateurs, de cerner leurs représentations sociales et culturelles que ce soit au travers de leurs valeurs, de leurs opinions, perceptions ou imaginaires.

Notre approche nous amène régulièrement à explorer la consommation en décrivant les pratiques et les interactions tout au long de l’itinéraire d’achat, depuis la naissance du besoin et les premières recherches, jusqu’au point de vente, à l’achat et à l’usage du produit ou service.

 

Une approche qualitative

Nos outils nous invitent au contact direct avec le terrain d’enquête. Par l’utilisation simple ou combinée d’observations, d’entretiens en face à face ou de réunions de groupes online.

A la différence des techniques quantitatives, l’étude qualitative ne permet pas de mesurer un phénomène par des statistiques et ne vise pas non plus à expliquer une pratique ou une représentation selon notre appartenance sociale, économique ou culturelle.

Les études qualitatives visent pour leurs parts à exercer une vision approfondie sur un sujet ou sur une population par l’étude de l’individu (de sa trajectoire de vie, de ses motivations ou justifications) ou d’un groupe à l’image de la famille (interactions, rapports de pouvoirs, contraintes, …). Elles éclairent et illustrent les pratiques des consommateurs, leurs comportements, leurs attentes et leurs visions.

Si elles sont parfaitement adaptées pour explorer un sujet, elles peuvent servir à préparer un projet quantitatif ou au contraire à approfondir les résultats d’une enquête statistique.

Une méthodologie socio-anthropologique :

Sociologue ou anthropologue de formation nous faisons appel aux Sciences Humaines à toutes les étapes d’une étude : formulation de la question de recherche, choix du dispositif méthodologique, réalisation de l’enquête de terrain, synthèse, analyse et présentation des résultats.

Les Sciences Humaines proposent un cadre idéal et une méthodologie rigoureuse pour explorer les pratiques, les usages et les représentations.

Ces disciplines nous amènent continuellement à vouloir déconstruire une réalité pour se détacher des idées reçues et ainsi à nourrir une réflexion à partir des résultats issus de l’enquête de terrain.